01/05/2005

/et alors? on s'oublie./

// Hugo est un garçon épatant. Il ne sort jamais de ses pompes GOLA et rentre souvent accompagné le soir. Crête d'iguane gominée, yeux à l'affut du moindre miroir, il porte le pantalon noir de son kimono, commande de la bouffe tibétaine sur internet et tourne au champagne-pamplemousse accompagné de pilules autobronzantes. Bref, Hugo est un garçon épatant. Jeune. Urbain. Dilettante. Noctambule. Philosophe... Tellement postmoderne que pour son cadeau d'anniversaire, il a culbuté Laura. Hugo ne se refuse rien. Il s'est toujours pris pour un tombeur, séduisant au passage les ex de ses amis. Il y eût Elise, Cécile, Claudia, et aujourd'hui Laura... séparée de moi il y a à peine un mois. La vie peut mordre comme de l'eau de javel crachée à même les yeux. Elle tord, la vie, surtout quand on ne s'y attend pas. On se réconforte en se disant qu'il y a pire ailleurs, que la roue tourne, que le meilleur est à venir... Et pourtant, le mal se reproduit. Irrémédiablement. Franchement, c'est une belle fournaise d'absurdité, parfois, la vie! //

15:03 Écrit par chien_de_lune | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

* c'est clair... je suis bien d'accord... La vie est parfois bien absurde...

Écrit par : flow | 25/05/2005

Les commentaires sont fermés.