13/06/2004

/*/

*sténopé n.m. (du gr. stenos "étroit" et ôps "oeil"). Photogr. Technique ancestrale de production d'images devenue populaire dans les pays anglosaxons, le sténopé ou camera obscura (lat. "chambre obscure") est un appareil photo sans objectif. Dépourvu de lentille, seul un trou d'épingle laisse passer la lumière pour former l'image sur une feuille de papier sensible placée au fond d'une boîte. La maîtrise de cette technique photographique se rapproche de l'acquisition d'un nouveau langage, à la fois universel et varié. Ce langage se distingue immédiatement des idées préconçues que l'on se fait de la photographie et de son utilisation courante. Tout d'abord chacun parcourt la mystérieuse fabrication des images. On n'appuie pas sur un bouton sans connaître ni l'avant, ni l'après de la prise de vue :

- on "fabrique" son boîtier, on s'interroge sur la lumière, on trouve les bases techniques fondamentales.

- à la prise de vue, on ne vise pas, on est dans un champ, on n'est jamais ni complètement derrière, ni complètement devant.

- pas de déclic mais des temps de pose de plusieurs minutes, parfois des heures envahies par la rêverie.

- enfin dans le laboratoire, on découvre sur le négatif et le positif que l'on tire, les déformations, la profondeur de champs et les mouvements de cette image "cinématographique" qu'est l'image sténopé.
Confrontée, cachée, déchirée ou accrochée en trophée mystérieux, cette image rouvre les possibilités d'interprétation de son passé, de son territoire et de son actualité. Elle est si originale et inattendue qu'elle permet souvent d'aborder des sujets tabous, de soulever des interdits et des pudeurs parce que jamais elle n'exhibe la réalité comme une donnée "objective". Le sténopé c'est la rencontre entre le rationnel et l'imaginaire, alchimie des formes et du temps qui ne s'enferme pas dans un cadre, une définition, une morale ou un jugement. Le sténopé est une interrogation sans cesse renouvelée.





23:51 Écrit par chien_de_lune | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.