16/04/2004

/de l'autre côté des cailloux/

Confidence : j'étais très réticent, au début. Ecrire, oui. Plus que jamais. Mais en catimini. A l'abris des écueils, des regards, des ennuis. Bien sûr, j'étais tenté ! Quoi de plus irrésistible & traître que la tentation ? Mais quelque chose m'en empêchait... Difficile à définir. Peut-être une timidité, une carence narcissique, un rejet de l'ostentation, de la vanité du "je". Et puis, et puis, il n'y a pas si longtemps, son chat m'a persuadé de franchir le pas. Alors (me) voilà. Air de Mazurka. Danse libre sur une portée de mots. Flot hybride sans estuaire, sans bâteau. Delta du nihil ? Non. Emotions, ivresse, expériences, exploration. Pas de soustraction. Juste l'envie. Mixture d'esprits. Réalité des rencontres. Soupirs, fiction. Alcôves. Braise de nuit & cendres du matin. Parfois le silence, sinon, rien.

Hypothétique lecteur, prends ce billet pour invitation.

Danse, chante, pleure, ris.

Tu es libre, ici.

Sans masque, je suis raf. Avec une minuscule. Par délit de jeunesse. Brun, blond, roux, on s'en fout.

A présent, veuillez tourner le caillou...



17:47 Écrit par chien_de_lune | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.